Filtrer les éléments par date : samedi, 07 octobre 2017

Notsatohana tourne-vis no namonoana ity rangahy mpamily fiara mampitohy an'Ambato-Boeny sy Mahajanga ity ny marainan'ny zoma 06 oktobra. Tokony ho tamin'ny 2 ora maraina izy no hitan'ny olona teo ivelan'ny fiara niantsona teo akaikin'ny tobin-tsolika iray manakaiky ny tobim-piantsonana nasionaly Aranta, efa naratra ary mbola nitsatoka teny aminy ny tourne-vis nanindromana azy.

Niezaka nandresy lahatra azy tsy hanalana ilay vy maranitra aloha ireo olona nahita saingy nahare narary loatra angamba ity farany ka notsoahiny ilay izy. Nijininiaka avy hatrany ny rà ka nitarika azy tamin'ny fahafatesana rehefa tonga kelikely teny amin'ny hopitaliben'Androva.

Raha ny tsilian-dresaka re teny an-toerana, manana mpamily mpandimby azy ity mpamily ity, nikasa hividy motera izy ireo ny omalin'iny saingy tsy mbola voavidy izany. Mbola tany aminy araka izany ny volabe saika hividianana io motera io.

Publié dans Vaovao

Sady naratra mafy ny mpitondra ity moto ity no mbola saika nandratra olona hafa mpitarika ilay posy nodominy ihany koa. Teo amin'ny sampanan-dalana Bois sacré, no nitrangan'ny loza ny zoma 06 oktobra tokony tamin'ny 6 ora 30min hariva.

Tsy nanao aroloha ilay rangahy nitondra moto, ary izy ihany koa no nandeha mafy sy nanapaka tampoka ka izay no nahavoadona mafy ny lohany. Torana tsy nahatsiaro tena izy ary naratra mafy ny tarehiny. Nentina haingana any amin'ny hopitaly Androva moa izy nanaraka fitsabona.

Soa ihany kosa fa tsy naratra na dia kely aza ilay mpitondra posy satria efa hitany ilay moto nirifatra ka nanavotra aina nandositra haingana izy fa ny posy no navelany teo.

Efa teny an-toerana ny mpitandro filaminana nanao ny fijerena rehetra ary nandamina ny fiifamoivoizana. Tsy mbola fahazarana ihany ve ny fanaovana aroloha sa tsy firaharahiana ny lalàna tsotra izao?

 

Publié dans Tselatra

Le jeune karana de 28 ans se fait enlever hier vendredi vers 19h à Ivandry. Il est toujours entre les mains des ravisseurs. Sa voiture est abandonnée par ses derniers à Ambohijatovo. La victime est propriétaire de la Société Ballou sise à Andraharo qui vend des moquettes. Il est aussi propriétaire de l’hôtel Palm à Tsaralalana et de l’usine de peinture Aurlac.

C’est un grand mécène et président de l’association AKAMA (Association des Amis de Madagascar) qui a fait la rénovation de l’Hôpital des enfants à Tsaralalana.

 

Publié dans Fil info

Le premier décès, un mineur, est survenu le 29 septembre 2017, dans la commune rurale d’Imito au sud de Fandriana. L’équipe mobile de santé et le responsable de la Circonscription scolaire de Fandriana sont dépêchés sur le lieu ce dimanche pour désinfecter le CEG d’Andralavao, tout près de l’habitation de la victime.

Les élèves ne reprennent le chemin de l’école que mardi 10 octobre au plutôt, pour circonscrire l’épidémie, selon de le Directeur régional de l’éducation nationale Amoron’i Mania Ravelonalohotsy Andrianasolo Charles.

Un autre patient, contaminé lui aussi par la peste, suit actuellement de traitement au Centre de Santé de Base niveau II d’Imito.

Un autre patient a succombé le 3 octobre à Fandriana. La victime est un homme de 35 ans venant de la Commune rurale d’Ankarinoro, à 25km du chef-lieu du District de Fandriana, région d’Amoron’i Mania. Il est inhumé à Fandriana la nuit-même de son décès.

 

Publié dans Fil info
samedi, 07 octobre 2017 13:31

CCI Ivato: Salon de l'Auto 2017

Atao eny amin’ny CCI Ivato ny Salon de l’Auto 2017.

Tazana eny avokoa ireo fiara, maro no tsara sy raitra, ao ny mora ao ihany koa ny lafo vidy.

Natao ho an’ny sarambabem-bahoaka moa ity fampirantiana ity ary 2000 ariary ny vidim-pidirana, izay hifarana ny alahady 08 oktobra 2017.

 

(Voir Album Photo pour toute la galerie)

 

Publié dans A la Une
samedi, 07 octobre 2017 09:52

7 octobre

Journée mondiale d'action pour le travail décent.

 

Publié dans Fil info
samedi, 07 octobre 2017 09:46

Peste: Sept cas positifs à Mahajanga

Les patients sont actuellement sous contrôle et suivent de traitement, selon le maire Mokhtar Salim Andriantomanga.

 

Publié dans Fil info

Taorian’ny vaovao niely tamin’ny tambazotran-tserasera fa nisy razana matin’ny pesta tao Toamasina, nalain’ny havany an-tsokosoko ny 27 septambra hoentina aty Vangaindrano, dia nanao andrimaso, misava ireo fiara rehefa miditra ny Distrika ny Polisy sy Zandary, hoy ny Médecin Inspecteur Vangaindrano.

Hatreto hoy ity farany tsy nisy razana mampiahiahy tonga taty, na izany aza mitebiteby ny mponina, na dia miezaka manazava amin’ny haino aman-jery eto an-toerana izahay, ary manentana ny olona amin’ny fahadiovana sy ny fanadiovana.

 

Publié dans Tselatra

Monique Andriantsoa HO-LAM s'est éteinte lundi 02 octobre dernier à l’âge de 66 ans, dans son domicile au Complexe SOAFIA Ambalakosoa.

Elle succombe après des années de traitements contre le cancer.

Elle laisse derrière son sillon toute une vie de partage et de mouvement social sans compter l'aura de femme discrète qui la caractérisait.
Modèle pour la société fianaroise, elle fut décorée posthume par l'ordre national au titre de commandeur.

Elle fait la fierté de bon nombre de femmes, elle qui a soutenu son époux dans l'exercice du pouvoir municipal et entreprenarial sa vie durant.

Elle repose auprès de ses proches au caveau familial Ampasambazaha. L'hommage était tel qu'une multitude de personnalités et de gens ordinaires se sont réunis pour lui adresser un dernier au revoir.

 

Publié dans Sociale

Au milieu de cette année, le Bianco aurait reçu une doléance relatant des faits suspectés de corruption rattachés à des activités de trafic illicite de bois précieux courant octobre 2013.

Des enquêtes auraient immédiatement été diligentées et quatre personnes ont été déférées au parquet du Tribunal de Première Instance d'Antalaha.

En effet, force est de rappeler qu'en attendant l'opérationnalisation des Pôles anti-Corruption (PAC) qui sera effective dans les prochains mois selon les principaux responsables de la lutte contre la corruption, les juridictions ordinaires opérant à travers toute l'île resteront compétentes pour connaitre des dossiers traités par le Bianco.

Concernant le dossier déféré hier, les faits d'abus de fonction et de complicité ont été retenus à l'encontre de quatre personnes en l'occurrence, le propriétaire qui est un exportateur ayant pignon sur rue dans la partie Est du pays, le transporteur et les deux autorités locales qui ont permis et facilité la commission de ce trafic mafieux touchant près de 9300 rondins de bois de rose.

Publié dans Sociale
B1 - Polyclinique
B2 - Toa