Tsaralalana: L’hôpital des enfants subi les affres de la grenade lacrymogène

  • samedi, 21 avril 2018 12:00
  • Photo Fournie

Les bébés et enfants hospitalisés à l’hôpital des enfants à Tsaralalana sont suffoqués par les grenades lacrymogènes lancées par les militaires contre les manifestants.

Les personnels hospitaliers tentent le tout pour le tout pour protéger les enfants.

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.