Antsohihy: L'insécurité tend à atteindre son summum

  • mardi, 16 janvier 2018 16:11

L’insécurité commence à être le quotidien de la population de la capitale de Sofia. Des « foroches » ou des jeunes délinquants y font la loi.

Un collégien de 17 ans, en classe de 1ère dans une école Catholique, a été assassiné chez lui pendant que sa mère était en mission à Antananarivo.

Le jeune garçon était seul au moment des faits, c'est après deux jours qu’on a découvert son corps après que sa mère n’ait pas réussi à le joindre sur son téléphone portable.

Et un haut responsable des impôts se fait aussi cambrioler la nuit du 24 décembre, des matériels hi-tech ont été volés.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.